Prévenir et traiter les troubles veineux avec la compression



Chaussettes de contention

Porter des chaussettes de contention permettent de prévenir n’importe quel problème veineux en toute circonstance. Quelle que soit votre situation veineuse, mettre ce dispositif d’usage médical vous fera beaucoup de bien. De plus, vous ne risquerez pas de choper les maladies en liaison avec les mauvaises circulations sanguines.



Quelle compression pour quel cas ?



Si vous ne présentez pas encore de tels ou tels signes de pathologies veineuses, la chaussette à degré de compression classe 1 vous suffit d’éviter les différents troubles. Pour le cas où vous sentez déjà des douleurs ou sensations de fatigue au niveau de votre jambe, il est recommandé de mettre la chausse de classe 2. Ce dernier est le plus consommé de tous vu qu’il permet de traiter les troubles veineux préexistants et les fortes accumulations d'eau. Dans certaines situations plus critiques, il est conseillé de vous munir d’une chaussette de contention à partir de la classe 3.



Saisissez vos droits au remboursement



Toutefois, le port de ce dispositif est sous prescription médicale, notamment pour les patients opérant des symptômes assez délicats. Cependant, le recours à une chaussette de contention remboursement est possible. Vous pourrez en effet réclamer une partielle ou bien la totalité du prix d’achat auprès de votre mutuelle ainsi que votre assurance maladie. Tenez-vous quand même compte que seul le dispositif sous l’ordonnance du médecin peut être acquitté. De ce fait, la chaussette de contention classe 1, la chaussette de contention pour sport et la chaussette de contention pour avion ne sont pas compris.


ch be lu ca